Droopyland: Lapins nains

Droopyland: Lapins nains

Les maladies du lapin nain

Parce que le lapin possède un intestin de 3 mètres de long, il est sujet aux maladies hépatiques et intestinales.
Celles-ci peuvent être provoquées par des parasites ou par l'absorption de substances fermentées.
L'hygiène est donc primordiale pour prévenir ces maladies.

Voici les principales maladies susceptibles d'atteindre votre lapin nain:

Coccidiose : 

Elle est provoquée par un parasite et existe en deux variétés: la forme hépatique et la forme intestinale.
La forme hépatique provoque des retards de croissance. Le foie devient plus gros.
La forme intestinale provoque diarrhée, amaigrissement et paralysie.
L'abdomen se distend et la mort survient en 2 semaines.
On la surnomme la " maladie du gros ventre ".

La maladie se transmet par la nourriture, la paille et les crottes.
Seule une très grande propreté peut la prévenir.
Je vous conseille de donner en cure préventive une fois par mois un anticoccidien ( Métoxyl à raison de 1,6 ml par litre de boisson ou Baycox 2,5 % à raison d'1 ml par litre d'eau sur 2 jours )
Les cobayes ne sont pas sensibles à la coccidiose.
Inutile de leur en donner.

L'accident :

Le lapin est fragile, anxieux et panique facilement.
Il s'agite, a des mouvements désordonnés qui sont à l'origine de fractures.
Les femelles sont plus stressées que les mâles et donc plus vulnérables.

L'avortement :

Il peut être provoqué par un choc nerveux à la suite d'une rencontre avec un chat, un chien ou avec des enfants turbulents.

La crise cardiaque :

Il m'est arrivée de perdre une lapine naine suite à un choc lorsque le dogue allemand s'est approché de sa cage alors qu'elle ne s'y attendait pas: elle en est morte sur le coup !

L'entérite mucoïde :

On observe une diarrhée et des selles visqueuses et transparentes dues à une mauvaise hygiène des aliments.
Elle atteint surtout les jeunes.

Le Cysticercose :

Il est causé par des larves de Ténias des chiens et chats.
Ils se groupent dans le foie, l'estomac, le péritoine.
Il n'existe pas de traitement. La seule prévention consiste à vermifuger régulièrement vos chiens et chats.

La Gale des oreilles :

Elle peut se transformer en otite si elle est mal soignée.
Un parasite minuscule vit sous la peau et creuse des galeries qui occasionnent de fortes démangeaisons. L'animal penche et secoue sa tête.
Il existe de bons sprays très efficaces à prendre chez le vétérinaire ou en pharmacie vétérinaire.

Les intoxications :

Provoquées par des terrains arrosés aux pesticides agricoles.
Le lapin nain y est très sensible.
S'il présente une salivation très abondante, une diarrhée et un oedème pulmonaire, donnez-lui de l'eau bicarbonnée.

La diarrhée :

Vous pouvez donner du riz bien cuit à votre lapin : il adore ça ! mais en ôtant tout autre type d'aliment.
Donnez-lui uniquement ce riz pendant 48 heures.
Si la diarrhée est due à une petite perturbation, elle s'enrayera très facilement. Si elle persiste, consultez votre vétérinaire.

Les puces et les poux :

Traiter avec des insecticides à base de Pyrèthre.

Les tiques :

Ce sont des parasites externes qui se logent derrière les oreilles et qui sucent le sang de votre lapin.
On peut les enlever en les badigeonnant de Benzine ou de Xylol ou en les "dévissant" pour ne pas laisser le rostre sous la peau ce qui provoquerait à coup sûr un abcès.


01/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres