Droopyland: Lapins nains

Droopyland: Lapins nains

La reproduction et l'élevage


La reproduction et l'élevage du lapin nain

Quelques questions à se poser avant de se lancer dans cette expérience:

       - Aurez-vous le temps de vous occuper convenablement de votre lapine ?
       - Est-ce que le temps de la gestation (1 mois) et l'élevage des petits (2 mois) ne tombent pas au moment des vacances ?
       - Est-ce que votre cage est assez grande pour permettre à toute cette petite famille d'être à l'aise ?
       - Si vous souhaitez garder un ou plusieurs bébés, il vous faudra prévoir un nouvel hébergement.

Vous avez bien réfléchi et vous voulez tenter l'expérience ?
Alors c'est parti !


BIEN CHOISIR LES PARENTS

Il faudra s'assurer qu'ils soient en bonne santé et adultes.
Les lapins sont capables de se reproduire dès l'âge de 3 mois, il faudra impérativement séparer les mâles des femelles.
Il faut attendre au moins 6 mois voire 8 pour faire reproduire votre lapine.
Choisissez un couple dont la taille est à peu près la même. Il vaut mieux un mâle plus petit que plus gros que la femelle pour éviter les problèmes de mise bas.
Toutes les couleurs de robes peuvent être croisées.
Pour les nains, il est important de respecter les caractères raciaux.
En principe, les lapins provenant d'élevages sélectionneurs de leur race sont tatoués et identifiés. Il ne faut donc pas les accoupler avec des variétés différentes.

LES CHALEURS

La lapine est fertile tout au long de l'année.
Vous remarquerez plus facilement quand elle et en chaleurs en observant son comportement : elle est souvent plus énervée et s'allonge les pattes arrières tendues. Sa vulve est plus colorée.
Souvent, la présence d'un mâle à proximité suffit à déclencher les chaleurs.

L'ACCOUPLEMENT

Il vaut mieux apporter la femelle au mâle que l'inverse.
Dans un territoire qui n'est pas le sien, elle sera plus tolérante.
Le mâle décrit des cercles autour de la femelle et tous les deus jouent à se poursuivre.
Si la femelle est prête, elle s'étend à terre et s'offre au mâle en soulevant son arrière-train.
L'acte ne dure pas plus de 15 secondes.
Après l'éjaculation, le mâle pousse un grognement et se laisse tomber sur le côté, épuisé.
Il se peut que la femelle rejette le mâle que vous lui avez choisi.

LA GESTATION

Elle dure de 28 à 31  jours selon le nombre de foetus. Plus il y en a , plus la gestation est courte.
Il arrive que les lapines qui n'attendent qu'un seul petit mettent bas au 35 ème jour mais souvent, le petit est mort-né.  Passé 31 jours, c'est pas bon signe ...

LES SIGNES

Pendant la gestation, la lapine se met à gratter nerveusement dans sa litière. Elle cherche à faire un nid dans un coin le plus reculé de sa cage.
Les derniers jours, elle reste souvent couchée.

LES 4 REGLES D'OR DE LA GESTATION

          1 - Nourriture très riche et variée.
          2 - Ne pas la porter durant toute la durée d ela gestation. De plus, elle peut griffer , même mordre dans cet état.
          3 - Isolez-là de ses autres congénères car, pour défendre son nid, elle est prête à tout.
          4 - Ne pas changer la cage les derniers jours de la gestation et la laisser à son emplacement habituel.
Protéger l'animal de toute agitation si vous ne voulez pas qu'elle mange ses petits à la naissance.

LA NAISSANCE APPROCHE

10 jours avant le terme, changez la litière et le foin et mettez une caisse qui servira de nid.
La lapine se mettra aussitôt au travail pour préparer son nid.
Cet abri protégera les petits du froid car ils naissent très fragiles et pratiquement nus.
Quelques jours avant, voire la veille de la naissance, elle va commencer à s'arracher le duvet du ventre pour garnir son nid.
Elle reste souvent étendue et son ventre est bien rond.
Si vous notez la date de la saillie, vous pouvez prévoir à coup sûr prévoir la date de la mise bas.


l     

L'abri qui pourra servir à mettre bas, devrait faire environ 35 x 35 x 30 cm, et l'ouverture devrait avoir un diamètre de 15 cm.
C'est suffisant pour un lapin nain.

L'ACCOUCHEMENT

Elle met au monde ses petits sans aucune aide.
Si vous êtes présents, elle cessera ses contractions et reprendra son travail lorsqu'elle sera seule.
La mise bas dure en général 15 mn !
Il peut arriver qu'elle mange ses petits. Cela arrive souvent aux futures mères qui sont nerveuses.
Mais généralement, rien n'explique ce cannibalisme.

LA SURVEILLANCE DU NID

Après la naissance, vous pouvez contrôler prudemment l'intérieur du nid pour voir si tout se passe bien, compter le nombre de petits et au besoin, retirer les morts-nés.
Pour cela, il faut impérativement retirer la lapine de la cage. Elle ne doit pas vous voir farfouiller dans son nid.
Vous pouvez vous frotter les mains auparavant avec du Thym ou du Romarin pour ne pas laisser votre odeur sur les lapereaux. Ainsi, la mère ne se rendra compte de rien.

La mère allaite ses petits seulement 2 fois par jour. Le matin et le soir.
Son lait est suffisamment riche pour que les petits tiennent le coup.
L'important est qu'ils restent bien au chaud.
Si la pièce est trop chaude, la mère découvrira d'elle-même des petits et les recouvrira en cas de changement de température. N'intervenez surtout pas !
Quand vous avez contrôlé le nid à la naissance, ne cherchez plus à y retourner. Et, si vous trouvez des bébés morts, c'est qu'ils étaient malformés.
C'est la loi de la nature !



Laperaux à 1 jour


27/01/2008
4 Poster un commentaire


01/02/2008
0 Poster un commentaire

COMBIEN DE PORTEES ?

Les lapins nains ont en moyenne deux à quatre petits.
Une lapine en bonne santé peut élever 3 portées par an mais un éleveur sérieux ne la fera reproduire qu'une fois ou deux.
Pendant l'allaitement, la lapine a besoin d'une nourriture de qualité, de beaucoup d'exercices et d'eau en abondance.




Pour allaiter, la lapine s'accroupit, les petits rampent sous son ventre, et se mettent sur le dos pour boire.
Elle ne nourrit que deux fois par jour.


L'élevage au biberon :

Les petits lapins ont un besoin vital de lait maternel très riche et irremplaçable.
Si la mère n'en a pas assez ou si elle meurt, vous pouvez essayer de nurrir les petits avec du lait en boite dissous à 10 % et administré avec une seringue (sans son aiguille bien sur)
Donnez-en de très petites quantités 4 fois par jour.
Puis, masser prudemment le ventre des bébés et les tenir au chaud sous une lampe à infra-rouge (30°).
Vers la troisième semaine, on pourra ajouter au lait de la bouillie et du jus de carotte.


07/02/2008
6 Poster un commentaire

LA CROISSANCE DES PETITS LAPINS

1 ère semaine :

Les petits viennent au monde complètement nus, aveugles et sourds.
Ils se tiennent chaud mutuellement au creux d elur nid et leur mère les nourrit deux fois par jour.
Elle leur administre le colostrum, lait très riche en protéines et anticorps indispensables.
Si la mère est vaccinée, les petits seront immunisés comme leur mère, jusqu'à l'âge de 8 semaines, date à laquelle ils devront être vaccinés à leur tour.

Du 7 ème au 11 ème jour :



Les petits ouvrent les yeux, leur corps se couvre d'un duvet blanc.
On peut déjà deviner la couleur et les dessins de leur futur pelage.
Comme le lait de leur mère est très riche, les petits ont doublé leur poids de naissance en une semaine.

Deuxième semaine :



Quand ils se sentent assez forts, ils rampent hors de leur nid.
Leur pelage est déjà épais et cotonneux.
Ils s'essayent à leurs premières galipettes et perdent l'équilibre à chaque fois.
Dans le nid, la mère les sèche après chaque tétée, mange leurs déjections, ce qui active leur fonctionnement intestinal, et veille à la propreté du nid.
Dès que la mère craint un danger et tambourine, ils s'éclipsent tous en un éclair dans leur abri.


3 ème semaine :



Les sorties se multiplient.
Les jeunes savent déjà faire le beau sans perdre l'équilibre.
Ils furettent partout et grignotent la paille et le foin qu'ils trouvent sur leur chemin.

4 ème et 5 ème semaine :



Ils sont toujours après leur pauvre mère et réclament la tétée.
Ils sont capables de grimper sur le toit de leur abri.
Ils sont de vrais équilibristes et se poursuivent sans cesse.
Ces exercices sont bons pour leur croissance.
Ils commencent à goûter aux graines et adorent les flocons d'avoine.

A partir de la 6 ème semaine :

L'estomac et l'intestin peuvent digérer parfaitement la nourriture solide mais les petits continuent de téter leur mère.

8 ème semaine :

Ils sont assez grands pour partir dans leur nouvelle famille d'adoption sauf pour les angoras qui doivent rester avec leur mère jusqu'à 12 semaines.






06/02/2008
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :