Droopyland: Lapins nains

Droopyland: Lapins nains

Les vocalisations caractéristiques du lapin

. Les vocalisations caractéristiques

2.1. Grognements répétés, bruit de type "honk-honk", bruit de klaxon

Ce que l’on perçoit: le lapin émet, très fréquemment lorsqu’il n’est pas stérilisé, ce bruit dans le cadre de la parade amoureuse. Celle-ci ressemble à une danse durant laquelle il tourne autour de l’animal ou la personne sur lequel il a jeté son dévolu, souvent en levant la queue, et parfois en envoyant des jets d’urine. Lorsqu’il exerce ce genre de parade avec un congénère, le lapin, mâle ou femelle, fait également des sauts par-dessus son dos, l’accompagne parfois aussi de quelques coups de langue ou de quelques petites morsures sur le dos. Ce comportement peut être accompagné d’émissions d’hormones auxquelles est sensible le nez du propriétaire du lapin. Les lapins stérilisés continuent à avoir ce genre de comportement, mais de manière moins habituelle.

Ce que cela signifie: Le "honk-honk" est l’expression de l’excitation du lapin. Celle-ci est le plus souvent d’origine hormonale lorsque le lapin n’est pas stérilisé. Ce bruit peut également survenir plus rarement pour attirer l’attention ou pour réclamer de la nourriture, ou également lorsque votre lapin est très excité de vous retrouver après une absence assez longue.

Remarque: Le "honk-honk" d’excitation sexuelle s’accompagnant d’autres manifestations moins agréables pour le propriétaire (comme les jets d’urine ou les petites morsures affectueuses), il peut être très utile de faire stériliser votre lapin. En aucun cas ce comportement ne doit être puni ou rabroué: s’il est d’origine hormonale, votre lapin n’y peut rien, et s’il est lié au plaisir de vous retrouver ou pour attirer votre attention, il faut au moins donner quelques caresses à votre lapin pour lui montrer que vous avez bien reçu le message.

2.2. Grognement grave

Ce que l’on perçoitOreilles couchées, le museau en avant, le lapin s’avance brusquement en émettant un son grave, souvent en levant la queue.

Ce que cela signifie: Votre lapin exprime un mécontentement agressif. Si vous dépassez les bornes dans ce qui est en train de l’agacer, il va vous attaquer en vous griffant ou en vous mordant. Ce grognement est un avertissement. Il est utilisé fréquemment par le lapin dominant pour rappeler les autres lapins à l’ordre, dans le cadre des mesures d’intimidation. Entre lapins, il s’accompagne parfois d’une petite morsure simple. Le lapin qui est en face s’éloigne alors rapidement, sinon les deux lapins vont se battre.

Remarque: Il ne faut pas punir ce grognement, car c’est une mesure d’avertissement très utile pour connaître l’humeur de votre lapin et pour vous avertir que vous êtes en train de faire quelque chose qui lui déplaît. C’est un comportement de régulation. Toutefois, certains lapins dominant utilisent un peu trop ce comportement avec leurs congénères et finissent par les terroriser. L’idéal est alors de détourner l’attention de votre lapin en intervenant (sans le caresser bien entendu) pour retourner son énervement contre vous car il ne pourra pas vous faire grand chose et ce sera l’occasion de lui rappeler que c’est vous le chef de la garenne.

2.3. Grognements aigus répétés

Ce que l’on perçoit: Le lapin émet une série de petits grognements de plus en plus aigus qui ressemblent à des gémissements. Il a souvent les oreilles couchées et s’est réfugié dans un coin qu’il estime être le plus protecteur pour lui. Il émet également ce type de grognement lorsqu’on tente de l’attraper ou de le soulever du sol pour le prendre dans les bras.

Ce que cela signifie: Votre lapin a peur et se sent agressé. Ce bruit est l’expression d’une agressivité liée à la peur (contrairement au précédent grognement qui était l’expression d’une agressivité de domination). Votre lapin vous prévient que vous lui faites peur et que si vous continuez il va vous attaquer et vous mordre ou vous griffer.

Remarque: Ce comportement se constate chez certains lapins qui ont été maltraités par l’homme et qui, par exemple, ont peur de voir une main d’homme s’approcher d’eux. Il est possible que vous ayez un lapin qui présente fréquemment ce comportement d’agressivité défensive si vous adoptez un lapin abandonné ou ayant une histoire malheureuse. Toutefois, certains lapins particulièrement craintifs montrent également ce comportement, même s’ils ont été habitués très jeunes à la main de l’homme et s’ils ont toujours été bien traité. Ce comportement est également courant chez les femelles gestantes ou pseudo-gestantes. Face à ce comportement, il faut bien entendu tout faire pour tenter de rassurer doucement son lapin.

2.4. Grognement aigu et bref, gémissement sourd, accompagnant une tape de la patte arrière

Ce que l’on perçoit: Le lapin part en courant en tapant de la patte, en émettant simultanément un petit grondement aigu. Entre deux tapes de la patte accompagnées de cette vocalisation, votre lapin peut également jeter ses pattes postérieures en arrière en partant.

Ce que cela signifie: Votre lapin est mécontent, ou "vexé" parce que vous n’avez pas respecté le protocole hiérarchique. Dans certaines situations moins fréquentes, cela peut également exprimer la peur.

Remarque: Etant donné la "susceptibilité" du lapin, il n’est pas nécessaire d’entreprendre une grande remise en cause personnelle à la suite de ce mouvement d’humeur. Il suffit parfois de passer trop près de lui alors qu’il dort, de ramasser une crotte située trop près de son arrière train, ou de le transporter un instant dans les bras pour qu’il vocalise de cette manière. Par ailleurs, certains lapins pratiquent cette vocalisation très fréquemment et, semble-t-il, pour un rien, tandis que d’autres lui préfèrent d’autre moyens d’expression de leur mécontentement. Dans les cas où, suite à un bruit ou fait inhabituel, le lapin montre ce comportement associé à sa peur, il vaut mieux le calmer et le rassurer.

2.5. Grognements graves répétés, respiration bruyante en certaines occasions précises, reniflements, sons nasaux, râle

Ce que l’on perçoit: On remarque que le lapin a une respiration très bruyante qui semble encombrée, alors qu’un instant avant le lapin respirait normalement et silencieusement. Il semble émettre des grognements répétés. Chez certains lapins plus "discrets", on entend un simple reniflement. Cela arrive quand le lapin est pris dans les bras, mis en transe, brossé, ou qu’il doit subir d’autres soins (notamment chez le vétérinaire).

Ce que cela signifie: Votre lapin a peur, il est stressé, ou il est mécontent.

Remarque: Ce grognement occasionnel et intermittent provoqué par une interaction avec le lapin n’est pas à confondre avec une respiration bruyante en permanence qui signale un problème de santé. Dans ce dernier cas, il faut consulter votre vétérinaire.

2.6. Respiration accélérée et bruyante de manière irrégulière, faisant un grognement grave

Ce que l’on perçoit: Le lapin se jette sur la nourriture en émettant un grognement respiratoire irrégulier, provoquant un son grave répété.

Ce que cela signifie: Votre lapin est très excité par ce que vous soumettez à ses papilles gustatives.

Remarque: Si vous avez plusieurs lapins qui mangent ensemble dans la même gamelle, ce grognement ne doit pas être confondu avec le grondement agressif ou de rappel à l’ordre du dominant envers le dominé au sujet de l’accès prioritaire à la nourriture.

2.7. Soupir, bruit respiratoire unique et sonore

Ce que l’on perçoit: Le lapin est allongé, il semble détendu, ou bien (1), s’il est en interaction avec son propriétaire, il le regarde en position assise (2). Dans les deux cas, il émet un soupir sonore qui ressemble parfois presque à un éternuement.

Ce que cela signifie: Dans le premier cas, votre lapin est fatigué, il se détend et sent le sommeil venir (1). Dans le deuxième cas, c’est vous qui le fatiguez (2): il vous exprime sa lassitude, voire même son exaspération si c’est un lapin très "patient", face au comportement que vous avez à son égard.

Remarque: Dans les deux cas, mieux vaut laisser votre lapin tranquille.

2.8. Cri strident, cri perçant et fort

Ce que l’on perçoit: Peu importe la position de son corps, le lapin se met à mettre un cri strident, parfois répété. Certaines personnes le comparent aux pleurs des nourrissons. Ce bruit très puissant est tellement surprenant de la part d’un animal plutôt silencieux que vous le remarquerez immédiatement. Le jour où cela arrive à votre lapin, il y a fort à parier que vous serez auprès de lui dans la seconde qui suit ce cri.

Ce que cela signie: C’est un cri de détresse. Votre lapin subit une douleur violente ou il est très angoissé, paniqué, terrorisé.

Remarque: Il faut intervenir immédiatement pour rassurer votre lapin doucement, lui apporter les premiers soins et éventuellement l’emmener chez le vétérinaire en cas de blessure grave. Il faut surtout le manipuler avec beaucoup de douceur. Dans la nature, ce cri est la dernière ressource du lapin qui va être attrapé par un prédateur, afin de tenter de l’effrayer. Certains lapins crient plus facilement que d’autres. Si vous transportez dans vos bras un lapin malade ou blessé, ne soyez pas étonné s’il se met à pousser ce cri, et surtout ne le laissez pas tomber par terre de surprise.

2.9. Gémissement faible

Ce que l’on perçoit: Chez un lapin malade, certaines postures le font souffrir et entraînent un gémissement faible, comme un soupir sonore, qui part du grave pour aller vers l’aigu.

Ce que cela signifie: Votre lapin souffre quand il adopte cette position. Il faut consulter votre vétérinaire.

Remarque: Comme pour n’importe quel animal ou humain, la douleur du lapin se traite par des médicaments adaptés. N’hésitez pas à insister auprès de votre vétérinaire pour qu’il vous fournisse un anti-douleur pour les jours suivants une opération ou une blessure, ou en cas de maladie. La douleur peut être traitée et il ne faut pas laisser votre animal souffrir inutilement.

* * *

3. Les autres bruits émis par le lapin

3.1. Grincement des dents de faible intensité, ronronnement, ronronnement dentaire

Ce que l’on perçoit: le lapin grince légèrement et rapidement des dents, créant une vibration perceptible de la mâchoire. On peut apercevoir ses vibrisses (les moustaches du lapin) frémir.

Ce que cela signifie: Votre lapin manifeste son contentement, son bien-être, car il reçoit des caresses de son propriétaire ou se fait toiletter par un congénère. Parfois, le lapin émet simplement ce bruit pour exprimer son bien-être quand il s’endort sur les genoux de son propriétaire ou contre un ou plusieurs congénères.

Remarque: Certains lapins grincent plus ou moins facilement des dents lorsqu’on les caresse, il ne faut pas vous inquiéter si votre lapin ne fait pas facilement entendre ce ronronnement même si vous veillez à son bien-être. Certains lapins ont plus de mal à se détendre, d’autres s’allongeront de tout leur long contre vous et montreront qu’ils sont détendus quand vous les caressez sans forcément grincer systématiquement des dents.

3.2. Grincement des dents très sonore, bruxisme

Ce que l’on perçoit: Pas moyen de se méprendre sur ce grincement de dents. Il est très fort et donne le sentiment que le lapin va se casser une dent. En général, le lapin est prostré dans un coin, couché "en poule". Il n’interragit pas ou peu avec ses congénères. Il a parfois les yeux exorbités. Votre lapin est malade, il a subi une blessure, il vient d’avoir été opéré.

Ce que cela signifie: Votre lapin souffre terriblement. Parfois, mais plus rarement, ce grincement de dents très sonore intervient après que votre lapin a eu très peur.

Remarque: Comme pour n’importe quel animal ou humain, la douleur du lapin se traite par des médicaments adaptés. N’hésitez pas à insister auprès de votre vétérinaire pour qu’il vous fournisse un anti-douleur pour les jours suivants une opération ou une blessure, ou en cas de maladie. La douleur peut être traitée et il ne faut pas laisser votre animal souffrir inutilement.

3.3. Tape du pied, de la patte arrière

Ce que l’on perçoitLe lapin s’éloigne en courant ou part se cacher. Il tape de la patte soit au milieu de sa course soit une fois qu’il est à l’abri, une fois ou plusieurs fois, mais de manière espacée. Il accompagne parfois ce geste d’une petite vocalisation qui ressemble à un gémissement sourd et aigu (voir plus haut). Ses congénères continuent à vaquer à leurs occupations sans y prêter attention (1). Le lapin s’imobilise au milieu de son activité, les oreilles attentives et bien droites et se met à taper très bruyamment de la patte, ou même des deux pattes arrières en même temps, de manière répétée et rapide, sans que rien ne semble pouvoir l’arrêter, pas même une caresse. Les autres lapins s’immobilisent tous au milieu de leur activité. Eventuellement, ils prennent tous la fuite au bout d’un moment (2).

Ce que cela signifie: Dans le premier cas, votre lapin est "vexé" ou mécontent et il l’exprime. Il est peut-être même inquiet, mais son inquiétude est de faible intensité: il n’y a pas de quoi interrompre les autres lapins dans leurs activités. Il s’agit le plus souvent d’un mouvement d’humeur (1). Dans le deuxième cas, votre lapin donne le signal d’alerte au groupe. Il a entendu qu’un danger approche. Le plus souvent, il s’agit d’un intrus qui approche de leur territoire (2).

Remarque: Dans les deux cas, il faut rassurer le lapin, en le caressant et en lui parlant d’une voix douce. On peut aussi chercher ce qui a provoqué sa crainte dans le cas n°2, car il peut s’agir d’un animal de passage à proximité du territoire des lapins.

3.4. Gratter, grignoter

Voilà qui peut à l’occasion faire beaucoup de bruit, mais je vous invite à consulter à ce propos l’article sur le langage corporel du lapin.

2. Les vocalisations caractéristiques

 

2.1. Grognements répétés, bruit de type "honk-honk", bruit de klaxon

 

Ce que l’on perçoit: le lapin émet, très fréquemment lorsqu’il n’est pas stérilisé, ce bruit dans le cadre de la parade amoureuse. Celle-ci ressemble à une danse durant laquelle il tourne autour de l’animal ou la personne sur lequel il a jeté son dévolu, souvent en levant la queue, et parfois en envoyant des jets d’urine. Lorsqu’il exerce ce genre de parade avec un congénère, le lapin, mâle ou femelle, fait également des sauts par-dessus son dos, l’accompagne parfois aussi de quelques coups de langue ou de quelques petites morsures sur le dos. Ce comportement peut être accompagné d’émissions d’hormones auxquelles est sensible le nez du propriétaire du lapin. Les lapins stérilisés continuent à avoir ce genre de comportement, mais de manière moins habituelle.

 

Ce que cela signifie: Le "honk-honk" est l’expression de l’excitation du lapin. Celle-ci est le plus souvent d’origine hormonale lorsque le lapin n’est pas stérilisé. Ce bruit peut également survenir plus rarement pour attirer l’attention ou pour réclamer de la nourriture, ou également lorsque votre lapin est très excité de vous retrouver après une absence assez longue.

 

Remarque: Le "honk-honk" d’excitation sexuelle s’accompagnant d’autres manifestations moins agréables pour le propriétaire (comme les jets d’urine ou les petites morsures affectueuses), il peut être très utile de faire stériliser votre lapin. En aucun cas ce comportement ne doit être puni ou rabroué: s’il est d’origine hormonale, votre lapin n’y peut rien, et s’il est lié au plaisir de vous retrouver ou pour attirer votre attention, il faut au moins donner quelques caresses à votre lapin pour lui montrer que vous avez bien reçu le message.

 

2.2. Grognement grave

 

Ce que l’on perçoitOreilles couchées, le museau en avant, le lapin s’avance brusquement en émettant un son grave, souvent en levant la queue.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin exprime un mécontentement agressif. Si vous dépassez les bornes dans ce qui est en train de l’agacer, il va vous attaquer en vous griffant ou en vous mordant. Ce grognement est un avertissement. Il est utilisé fréquemment par le lapin dominant pour rappeler les autres lapins à l’ordre, dans le cadre des mesures d’intimidation. Entre lapins, il s’accompagne parfois d’une petite morsure simple. Le lapin qui est en face s’éloigne alors rapidement, sinon les deux lapins vont se battre.

 

Remarque: Il ne faut pas punir ce grognement, car c’est une mesure d’avertissement très utile pour connaître l’humeur de votre lapin et pour vous avertir que vous êtes en train de faire quelque chose qui lui déplaît. C’est un comportement de régulation. Toutefois, certains lapins dominant utilisent un peu trop ce comportement avec leurs congénères et finissent par les terroriser. L’idéal est alors de détourner l’attention de votre lapin en intervenant (sans le caresser bien entendu) pour retourner son énervement contre vous car il ne pourra pas vous faire grand chose et ce sera l’occasion de lui rappeler que c’est vous le chef de la garenne.

 

2.3. Grognements aigus répétés

 

Ce que l’on perçoit: Le lapin émet une série de petits grognements de plus en plus aigus qui ressemblent à des gémissements. Il a souvent les oreilles couchées et s’est réfugié dans un coin qu’il estime être le plus protecteur pour lui. Il émet également ce type de grognement lorsqu’on tente de l’attraper ou de le soulever du sol pour le prendre dans les bras.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin a peur et se sent agressé. Ce bruit est l’expression d’une agressivité liée à la peur (contrairement au précédent grognement qui était l’expression d’une agressivité de domination). Votre lapin vous prévient que vous lui faites peur et que si vous continuez il va vous attaquer et vous mordre ou vous griffer.

 

Remarque: Ce comportement se constate chez certains lapins qui ont été maltraités par l’homme et qui, par exemple, ont peur de voir une main d’homme s’approcher d’eux. Il est possible que vous ayez un lapin qui présente fréquemment ce comportement d’agressivité défensive si vous adoptez un lapin abandonné ou ayant une histoire malheureuse. Toutefois, certains lapins particulièrement craintifs montrent également ce comportement, même s’ils ont été habitués très jeunes à la main de l’homme et s’ils ont toujours été bien traité. Ce comportement est également courant chez les femelles gestantes ou pseudo-gestantes. Face à ce comportement, il faut bien entendu tout faire pour tenter de rassurer doucement son lapin.

 

2.4. Grognement aigu et bref, gémissement sourd, accompagnant une tape de la patte arrière

 

Ce que l’on perçoit: Le lapin part en courant en tapant de la patte, en émettant simultanément un petit grondement aigu. Entre deux tapes de la patte accompagnées de cette vocalisation, votre lapin peut également jeter ses pattes postérieures en arrière en partant.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin est mécontent, ou "vexé" parce que vous n’avez pas respecté le protocole hiérarchique. Dans certaines situations moins fréquentes, cela peut également exprimer la peur.

 

Remarque: Etant donné la "susceptibilité" du lapin, il n’est pas nécessaire d’entreprendre une grande remise en cause personnelle à la suite de ce mouvement d’humeur. Il suffit parfois de passer trop près de lui alors qu’il dort, de ramasser une crotte située trop près de son arrière train, ou de le transporter un instant dans les bras pour qu’il vocalise de cette manière. Par ailleurs, certains lapins pratiquent cette vocalisation très fréquemment et, semble-t-il, pour un rien, tandis que d’autres lui préfèrent d’autre moyens d’expression de leur mécontentement. Dans les cas où, suite à un bruit ou fait inhabituel, le lapin montre ce comportement associé à sa peur, il vaut mieux le calmer et le rassurer.

 

2.5. Grognements graves répétés, respiration bruyante en certaines occasions précises, reniflements, sons nasaux, râle

 

Ce que l’on perçoit: On remarque que le lapin a une respiration très bruyante qui semble encombrée, alors qu’un instant avant le lapin respirait normalement et silencieusement. Il semble émettre des grognements répétés. Chez certains lapins plus "discrets", on entend un simple reniflement. Cela arrive quand le lapin est pris dans les bras, mis en transe, brossé, ou qu’il doit subir d’autres soins (notamment chez le vétérinaire).

 

Ce que cela signifie: Votre lapin a peur, il est stressé, ou il est mécontent.

 

Remarque: Ce grognement occasionnel et intermittent provoqué par une interaction avec le lapin n’est pas à confondre avec une respiration bruyante en permanence qui signale un problème de santé. Dans ce dernier cas, il faut consulter votre vétérinaire.

 

2.6. Respiration accélérée et bruyante de manière irrégulière, faisant un grognement grave

 

Ce que l’on perçoit: Le lapin se jette sur la nourriture en émettant un grognement respiratoire irrégulier, provoquant un son grave répété.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin est très excité par ce que vous soumettez à ses papilles gustatives.

 

Remarque: Si vous avez plusieurs lapins qui mangent ensemble dans la même gamelle, ce grognement ne doit pas être confondu avec le grondement agressif ou de rappel à l’ordre du dominant envers le dominé au sujet de l’accès prioritaire à la nourriture.

 

2.7. Soupir, bruit respiratoire unique et sonore

 

Ce que l’on perçoit: Le lapin est allongé, il semble détendu, ou bien (1), s’il est en interaction avec son propriétaire, il le regarde en position assise (2). Dans les deux cas, il émet un soupir sonore qui ressemble parfois presque à un éternuement.

 

Ce que cela signifie: Dans le premier cas, votre lapin est fatigué, il se détend et sent le sommeil venir (1). Dans le deuxième cas, c’est vous qui le fatiguez (2): il vous exprime sa lassitude, voire même son exaspération si c’est un lapin très "patient", face au comportement que vous avez à son égard.

 

Remarque: Dans les deux cas, mieux vaut laisser votre lapin tranquille.

 

2.8. Cri strident, cri perçant et fort

 

Ce que l’on perçoit: Peu importe la position de son corps, le lapin se met à mettre un cri strident, parfois répété. Certaines personnes le comparent aux pleurs des nourrissons. Ce bruit très puissant est tellement surprenant de la part d’un animal plutôt silencieux que vous le remarquerez immédiatement. Le jour où cela arrive à votre lapin, il y a fort à parier que vous serez auprès de lui dans la seconde qui suit ce cri.

 

Ce que cela signie: C’est un cri de détresse. Votre lapin subit une douleur violente ou il est très angoissé, paniqué, terrorisé.

 

Remarque: Il faut intervenir immédiatement pour rassurer votre lapin doucement, lui apporter les premiers soins et éventuellement l’emmener chez le vétérinaire en cas de blessure grave. Il faut surtout le manipuler avec beaucoup de douceur. Dans la nature, ce cri est la dernière ressource du lapin qui va être attrapé par un prédateur, afin de tenter de l’effrayer. Certains lapins crient plus facilement que d’autres. Si vous transportez dans vos bras un lapin malade ou blessé, ne soyez pas étonné s’il se met à pousser ce cri, et surtout ne le laissez pas tomber par terre de surprise.

 

2.9. Gémissement faible

 

Ce que l’on perçoit: Chez un lapin malade, certaines postures le font souffrir et entraînent un gémissement faible, comme un soupir sonore, qui part du grave pour aller vers l’aigu.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin souffre quand il adopte cette position. Il faut consulter votre vétérinaire.

 

Remarque: Comme pour n’importe quel animal ou humain, la douleur du lapin se traite par des médicaments adaptés. N’hésitez pas à insister auprès de votre vétérinaire pour qu’il vous fournisse un anti-douleur pour les jours suivants une opération ou une blessure, ou en cas de maladie. La douleur peut être traitée et il ne faut pas laisser votre animal souffrir inutilement.

 

* * *

 

3. Les autres bruits émis par le lapin

 

3.1. Grincement des dents de faible intensité, ronronnement, ronronnement dentaire

 

Ce que l’on perçoit: le lapin grince légèrement et rapidement des dents, créant une vibration perceptible de la mâchoire. On peut apercevoir ses vibrisses (les moustaches du lapin) frémir.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin manifeste son contentement, son bien-être, car il reçoit des caresses de son propriétaire ou se fait toiletter par un congénère. Parfois, le lapin émet simplement ce bruit pour exprimer son bien-être quand il s’endort sur les genoux de son propriétaire ou contre un ou plusieurs congénères.

 

Remarque: Certains lapins grincent plus ou moins facilement des dents lorsqu’on les caresse, il ne faut pas vous inquiéter si votre lapin ne fait pas facilement entendre ce ronronnement même si vous veillez à son bien-être. Certains lapins ont plus de mal à se détendre, d’autres s’allongeront de tout leur long contre vous et montreront qu’ils sont détendus quand vous les caressez sans forcément grincer systématiquement des dents.

 

3.2. Grincement des dents très sonore, bruxisme

 

Ce que l’on perçoit: Pas moyen de se méprendre sur ce grincement de dents. Il est très fort et donne le sentiment que le lapin va se casser une dent. En général, le lapin est prostré dans un coin, couché "en poule". Il n’interragit pas ou peu avec ses congénères. Il a parfois les yeux exorbités. Votre lapin est malade, il a subi une blessure, il vient d’avoir été opéré.

 

Ce que cela signifie: Votre lapin souffre terriblement. Parfois, mais plus rarement, ce grincement de dents très sonore intervient après que votre lapin a eu très peur.

 

Remarque: Comme pour n’importe quel animal ou humain, la douleur du lapin se traite par des médicaments adaptés. N’hésitez pas à insister auprès de votre vétérinaire pour qu’il vous fournisse un anti-douleur pour les jours suivants une opération ou une blessure, ou en cas de maladie. La douleur peut être traitée et il ne faut pas laisser votre animal souffrir inutilement.

 

3.3. Tape du pied, de la patte arrière

 

Ce que l’on perçoitLe lapin s’éloigne en courant ou part se cacher. Il tape de la patte soit au milieu de sa course soit une fois qu’il est à l’abri, une fois ou plusieurs fois, mais de manière espacée. Il accompagne parfois ce geste d’une petite vocalisation qui ressemble à un gémissement sourd et aigu (voir plus haut). Ses congénères continuent à vaquer à leurs occupations sans y prêter attention (1). Le lapin s’imobilise au milieu de son activité, les oreilles attentives et bien droites et se met à taper très bruyamment de la patte, ou même des deux pattes arrières en même temps, de manière répétée et rapide, sans que rien ne semble pouvoir l’arrêter, pas même une caresse. Les autres lapins s’immobilisent tous au milieu de leur activité. Eventuellement, ils prennent tous la fuite au bout d’un moment (2).

 

Ce que cela signifie: Dans le premier cas, votre lapin est "vexé" ou mécontent et il l’exprime. Il est peut-être même inquiet, mais son inquiétude est de faible intensité: il n’y a pas de quoi interrompre les autres lapins dans leurs activités. Il s’agit le plus souvent d’un mouvement d’humeur (1). Dans le deuxième cas, votre lapin donne le signal d’alerte au groupe. Il a entendu qu’un danger approche. Le plus souvent, il s’agit d’un intrus qui approche de leur territoire (2).

 

Remarque: Dans les deux cas, il faut rassurer le lapin, en le caressant et en lui parlant d’une voix douce. On peut aussi chercher ce qui a provoqué sa crainte dans le cas n°2, car il peut s’agir d’un animal de passage à proximité du territoire des lapins.

 

 

 

 



19/05/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres