Droopyland: Lapins nains

Droopyland: Lapins nains

APPRENDRE A RECONNAITRE LE LANGAGE DE SON LAPIN

Le langage du corps :

Le lapin n'émet que très peu de sons et si l'on veut le comprendre, il faudra connaître son langage corporel.

Il tape et tambourine avec ses pattes.

Expression de la peur, avertissement d'une menace.
Dans la nature, les lapins frappent violement le sol avec leurs pattes arrières pour avertir leurs congénères d'un danger imminent.
Ceux-ci disparaissent alors à vitesse grand V.

Il s'aplatit sur le sol et couche les oreilles.

Posture de camouflage en cas de danger où s'il a eu peur d'un bruit soudain.
Dans un cas de panique, il est tout à fait capable de détaler et de se jeter contre un mur.


Quand il cherche à se protéger d'un danger, il s'aplatit complètement sur le sol et couche les oreilles.
Il a gardé cet instinct inné de conservation.


Il se dresse sur les pattes arrières et "fait le beau".

Cela l'aide à mieux voir au-dessus des obstacles, de mieux entendre.
Il se met debout quand on lui apporte à manger et saute de joie.

Il se roule.

C'est qu'il se sent bien.

Il est accroupi, détendu, les oreilles dressées.

Il se repose : ne pas le déranger !

Couché sur le flanc, les pattes étirées, les yeux à demi fermés.

Il a envie de dormir.
Il s'étend ainsi quand il est épuisé et quand il fait très chaud ou qu'il a beaucoup couru, il étire parfois les deux pattes vers l'arrière.

Il vous donne des petits coups de museau.

C'est pour dire bonjour ou parce qu'il a envie de caresses.

Il repousse votre main d'un coup vif.

Il signale qu'il n'a plus envie d'être caressé.

Il lèche la main.

Il dit merci ou "je t'aime bien".
Les lapins entretiennent le contact en se léchant mutuellement.

Le corps tendu, la queue étirée,la tête en avant, les oreilles pointées en avant.

Signe d'attention, de curiosité et de prudence.

Si les oreilles sont couchées vers l'arrière.

Il va mordre.




Il frotte son museau contre les objets.

Il marque son territoire au moyen d'une glande odorifère qui se trouve sous la langue.
Il signale son passage à tous ses congénères.



Cette odeur est imperceptible pour l'homme.

Il mange ses crottes.

Il mange des matières humides, luisantes et en forme de haricot.
Il se procure ainsi la vitamine B dont il a besoin.
Ces matières n'ont rien à voir avec les crottes rondes qu'on trouve dans sa cage.



Les excréments de l'appendice, riches en vitamines, que le lapin mange sont nécessaires.
Ils n'ont rien à voir avec les autres excréments visibles.

Il gratte et fouit.

Il a envie de creuser un terrier.
Les lapines en chaleur ou pleines le font.


Le langage sonore.

Ils sont calmes et silencieux mais pas muets !
Un lapin très appeuré peut émettre un cri strident.

Il grogne.

Petits bruits mécontents, rapides et saccadés. Il est en colère.
La lapine pleine avertit le mâle de cette façon pour qu'il la laisse en paix.

Il souffle.

C'est toujours un signe d'agression. Il peut précéder une attaque immédiate.


07/02/2008
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres